L’enchantement

automn

Aujourd’hui comme tous les 24 de chaque mois possède un goût particulier, mêlé de profonde reconnaissance et de bonheur immense.

L’autre jour je me demandais, lorsque l’on décide de faire entrer quelqu’un dans sa vie, combien de fois est-on intimement persuadé qu’il y fera le bien ?

Je me souviens, j’ai immédiatement été convaincue des bonnes actions que tu t’apprêtais à mener au creux de mon être défoncé, tailladé, bosselé, vidé. C’était la suprême évidence, celle qui vient te prendre jusque dans le ventre, celle qui te réveille la nuit et qui te fait dire « c’est pas croyable ce qu’il m’arrive ! », celle qui te pousse à te pincer plusieurs fois par jour afin de réaliser que oui, c’est bel et bien réel.

automne

Aujourd’hui, tu es le petit papillon qui est venu se poser là, juste au bord de mon cœur, tout en délicatesse. Extrême délicatesse, je t’ai presque à peine senti t’engouffrer dans mon être, par la petite porte laissée outre-ouverte volontairement, tu n’as pas fait de bruit, tu n’as rien touché, tu n’as rien déplacé, tu as juste apposer tes petites ailes pour réparer ce qui devait l’être et apporter une lumière incandescente, si pure, salvatrice.

arrivee-automne

Cette lumière qui peu à peu te fait te révéler à toi-même. Sais-tu comme c’est immense ce que tu parviens à faire ? Réalises-tu que c’est d’une rareté inouïe ? Tout cet élan d’amour incommensurable qui éveille l’âme jusque dans ses tréfonds, ses profondeurs abyssales.

 

Publicités

2 réflexions sur “L’enchantement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s